Rénovons le PS en Languedoc

Réunion navarriste de Prades le Lez

 

Hier soir, Robert Navarro réunissait ses fidèles. Malgré de nombreuses relances téléphoniques de la  pléthorique équipe du groupe socialiste à la région, l'affluence fut moyenne. Environ 150 militants étaient présents. Sans être un chiffre insignifiant, on est quand même loin des 400 de Castelnau-le-Lez d'il y a quinze jours. Plus le temps avance, plus cela devient dur de mobiliser. Les plus démobilisés restent quand même les élus puisqu'on a compté de très nombreuses défaillances par rapport aux dernières réunions de Navarro.

 

Au cours de la réunion Robert a sorti l'arme lourde pour pilonner le camp d'en face et veut montrer qu'il est toujours maître du jeu. Après s'être fait désavoué par le camps Hollande pour les législatives, il repart au combat. Sa méthode reste est toujours la même, chercher à imposer au forceps sa vision des choses. Il ne l'a pas évoqué mais Dominique, lors de la convention d'investiture a fait le siège de quelques proches de Hollande (mais sans grands résultats). Hier soir, Navarro a proposé sa liste de noms pour le prochain conseil fédéral qui pourrait être mis en place en janvier. Estimant que c'était à lui de nommer le contingent Hollande au prochain Conseil fédéral, il a donc divulgué sa liste de 40 militants. Et il a fait du tri... Exit les tièdes, on ne garde que le canal historique. La majorité de cette liste est composée de proches de Navarro (sa femme, Fouache, l'expert comptable de la fédé, Talvat, etc...), de Pradeille (De Charentenay, Blanpied, ...). Mais aussi Moralès, Dombre Coste, Julien Bascoul, etc... Il va y avoir de nombreux déçus, notamment parmi les membres du conseil fédéral sortant (ou plutôt sorti puisqu'il n'a pas été convoqué depuis deux ans). Petite cerise sur le gâteau, Navarro a proposé que Moure soit aussi sur le contingent. Tant de tendresse ne peut qu'émouvoir. On ne doute pas que le président de l'agglo sera sensible à l'attention et heureux de se retrouvé isolé dans une marée de navarristes.

 

Il se murmure que Bourquin a peu goûté l'initiative de Navarro qui ne l'avait pas averti. Il n'est pas dit que quelques mesures de rétorsion ne viennent pas doucher l'enthousiasme guerrier de Navarro et limiter les moyens de Robert à la région...

 

En attendant de voir l'efficacité de l'initiative, on attend de connaître les décisions prises par le BN pour le devenir de la fédé et de Hollande quant au choix de son mandataire dans le département.

 

 

AJOUT du 16/12/2011 :

 

Voici la liste des 20 premiers nominés par Robert pour le futur conseil fédéral (dans la tête de Robert en tout cas) :

 

Adrien terribile

Dominique Navarro

Jean-Pierre Mourre

Régine Hilaire

Paul Charlemagne

Henri Talvat

Gilles Frontin

Laurent Pradeille

stephanie Blanpied

Serge Martin

Claude Jacqueline Martin

Fabrice Iranzo

Fanny Dombre Coste

Danielle Gasparoux

Julien Bascoul

Simon de Charentenay

Sophie Boniface Pascal

André Ruiz

Claire Pacaud

Christophe Morales

Gilles Foach

 

 

 

 

 

 



14/12/2011
67 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques