Rénovons le PS en Languedoc

Le radicalisme ou la stratégie du couteau sous la gorge...

 

La belle Alliance populaire a du plomb dans l'aile. Le principal allié du PS a, en effet, préféré claquer la porte. Les radicaux ont mal vécu une initiative qui leur a donné le sentiment d'une gestion très personnelle de Cambadélis en particulier et du PS en général. ça, c'est l'argument officiel. Quand on regarde de plus près, la réalité est plus complexe. Que les radicaux n'aient pas envie d'être englobé dans une recomposition du PS qui ne dit pas son nom, on peut le comprendre. Mais il y a aussi autre chose de tout aussi fondamental. Les radicaux sont déjà à la manoeuvre pour les législatives. Pour être honnête, il faut reconnaître une qualité politique à Baylet. Quand il voit une fenêtre de tir, il sort le fusil. Le parti radical ne pèse peut-être pas lourd. C'est un fait. Mais le PS, qui n'est pas en grande forme, recherche désespérément des alliés pour limiter la casse en 2017. Dans ce contexte, les radicaux vont négocier leur soutien au prix fort. Cela signifie une demande de circonscriptions réservées aux radicaux à la hausse. Quand on voit la fébrilité de nos dirigeants, on se dit qu'ils ont des chances d'obtenir gain de cause. Dans l'Hérault, on pourrait très bien se retrouver avec un candidat radical soutenu par le PS. On imagine mal que cela soit le cas dans une circonscription déjà détenue par le PS. cela ne laisse que deux options, la circonscription de Béziers ou la 1ere de Montpellier. Sur Béziers, les radicaux pourraient proposer Florence Brutus alors qu'au PS Claude Zemmour espère bien y aller pour se relancer après avoir perdu sa place éligible aux régionales. Sur Montpellier 1, l'accord avec EELV semble plus que caduc. Donc le PS ne soutiendra pas le député sortant, Jean-Louis Roumégas. Cela laisse la possibilité de présenter un candidat PS ou de donner la circonscription aux radicaux. Il se murmure "dans les milieux autorisés" que Bourgi pourrait y aller. Pour ce qui est d'une option radicale, ce pourrait être Rozière qui cherche à s'implanter localement.

 

J'ai bien peut qu'il faille attendre l'automne pour voir la fumée blanche sortir des cheminées de Solférino.... et rien n'interdit, au final, que les radicaux raflent les deux circonscriptions...



06/07/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques