Rénovons le PS en Languedoc

le congrès dans l'hérault : on prend les mêmes et on recommence....

 

A chaque congrès, un invariant dans le fonctionnement du PS. Nos élus veulent se compter ! On aurait pu croire que l'état de crise que traverse le PS allait nous débarrasser de ce type d'atavisme. C'est raté. Le bateau coule, mais ce n'est pas le plus important. ce qui est fondamental, c'est de savoir qui pilotera le canot de sauvetage (sic). Bien évidemment, c'est au sein de de l'ancienne motion A que se joue le combat dans l'Hérault, entre les partisans de Le Foll et ceux d'Olivier Faure.

 

Pour les partisans de Le Foll, le schéma est assez simple avec un système à deux têtes : Hussein Bourgi et Kléber Mesquida. Le choix de Kléber a suscité un positionnement quasi-mécanique des conseillers départementaux PS qui sont, dans leur grande majorité, affichés comme soutiens de la motion. On notera quand même des exceptions comme Michael Delafosse ou Pierre Bouldoire.

 

Pour Olivier Faure, le patronage est assuré par Carole Delga. C'est d'ailleurs elle qui recevra Olivier Faure dans les locaux de la fédération. Le mandataire est l'ancien député Sébastien Denaja. Comme dans l'équipe précédente, On va chercher les soutiens dans sa majorité. On y trouve donc la majorité des élus régionaux socialistes de l'Hérault.

 

On va donc maintenant regarder le match pour savoir laquelle de ces deux listes a le plus de légitimité à incarner l'héritage hollandiste....ou ce qu'il en reste.

 

 



26/02/2018
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques