Rénovons le PS en Languedoc

Vote du 28 septembre : un vote ambigu demandé aux militants

 Le 28 septembre, les militants socialistes sont appelés à se prononcer sur la "feuille de route" élaborée par la direction du parti. En tout ,  les militants vont devoir répondre à 13 questions relatives à l'organisation des forums citoyens, la réforme du PS et le futur congrès de 2018.

 

 

Après avoir lu ce texte et la circulaire qui organise le vote, on ne peut que rester dubitatif, autant sur le fond que sur la forme. Commençons par la circulaire 1406 appelant au vote. Le message est extrêmement pervers. Pour rappel la circulaire nous rappelle le vote du 28 et nous indique qu'il sera suivi des forums ouverts à la société civile et à la tenue du congrès en février-mars 2018. Or, justement, le vote porte sur l'opportunité des forums et de la date du congrès. C'est plus que gênant de tenir ce type de propos alors qu'on demande aux militants de se prononcer sur ces questions. Pourquoi voter dans ce cas là ?

 

Sur le texte, la première question à se poser, c'est "a quoi sert le PS et surtout ses militants" ? L'idée des forums, c'est-à-dire l'ouverture vers la société civile, pourquoi pas. Mais bon, on l'a déjà fait avant la campagne de la présidentielle et le résultat n'a pas été des plus convaincants. Plus fondamentalement, cela veut dire quoi un calendrier où on débat avec la "société civile" avant le congrès ?  On a quand même l'impression que le militant, qui avait déjà partagé le choix de ses candidats à la présidentielle, partage aussi son rôle dans la définition du projet politique. Cela donne quand même le goût amer que, comme on ne sait pas trop où l'on va, on s'en remet à la participation de la société civile... Mais bon, la feuille de route propose quand même un sondage pour savoir ce que sont les attentes des militants ! (sic)

 

 

Sur le reste, je suis dubitatif sur la manière dont certaines questions sont posées. la question des réformes statutaires en est une. Hors, la question est d'autant plus importante qu'une éventuelle réforme des statuts n'arrivera que quelques semaines avant le congrès. Pour tout dire, il me semble que le congrès pourrait être le moment de changer les statuts. Autant ne pas noyer ce débat dans les forums.

 

 

Pour conclure, une démarche qui apparaît pour le moins hasardeuse et floue. Et comme le dit le dicton "quand c'est flou, c'est qu'il y a le loup". Cela n'a rien d'étonnant quand on connaît la difficulté de la direction du PS à opter pour une stratégie.... Mon vote contre n'aura rien d'étonnant non plus !

 

 

 

 



24/09/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques