Rénovons le PS en Languedoc

Le prochain congrès dans l'Hérault : changement de tête en perspective.

 

Quelque soit les résultats du prochain congrès, la fédération socialiste de l'Hérault aura un nouveau 1er fédéral. En effet, lors de son élection comme 1er fédéral, Hussein Bourgi s'était formellement engagé à ne faire que deux mandats. On est donc arrivé à la fin d'un cycle. Il reste maintenant à connaître le nom du prochain dirigeant héraultais. Dans la majorité sortante, les choses semblaient calées, avec Julie Frêche, n°2 de la fédération. Mais on a l'impression que cette dernière s'est mise en retrait. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais on ne la sent pas forcément positionnée pour occuper la fonction prochainement. Mais soyons rassurés, la politique a horreur du vide. Nous aurons donc des candidates et candidats. Qui ils seront et que seront leurs chances, c'est une autre question. Le destin de ces candidats dépendra d'un certain nombre de données. Au-delà de leurs qualités personnelles et soutiens locaux, une variable qui peut avoir du poids sera le résultat de l'élection du 1er secrétaire national. Cette élection sera concomitante avec celle du 1er fédéral. Dès lors, le score des candidats nationaux peut, localement, influer le destin des candidats locaux au poste de 1er fédéral. D'où l'importance d'avoir le soutien de ces derniers, ce qui dépendra du choix des des mandataires départementaux. Cette question-là, est loin d'être jouée à ce jour. Nous y reviendrons prochainement. En attendant, les choses commencent à bouger dans le département. Il n'était que temps...



05/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 156 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques