Rénovons le PS en Languedoc

Pas d'effet Cahuzac dans l'Hérault (sic...) !

 

Il faut croire que l'Hérault est hors du temps. Alors que l'affaire Cahuzac hante le PS, alors que des militants écoeurés rendent leurs cartes ou font le dos rond, l'Hérault semble échapper à la règle. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. On avait plus de 600 adhérents nouveaux en stock. On vient de passer la barre des 800 puis celle des mille nouveaux adhérents dans l'Hérault si on en croit les chiffres avancés lors du bureau fédéral de ce jour. Presque 30% d'augmentation en quelques mois !

 

Cette croissance exponentielle est principalement focalisée sur Montpellier. On en arriverait presque à croire que la qualité de nos candidats à l'investiture suscite un engouement délirant de militants désireux de défendre la cause du Parti. En tête de gondole des sections les plus prolifiques en termes de recrutement, Montpellier 1, Montpellier 4, Montpellier 7 et Montpellier 8.

 

On peut comprendre, dans ces conditions, pourquoi les dernières réunions du BFA et  du bureau fédéral ont connu quelques tensions quand il a fallu débattre des conditions de validation de ces nouveaux inscrits et de l'état des listes de militants dans les sections. Il va être temps de retrouver de la sérénité si on souhaite avoir une campagne électorale dans un contexte serein. Franchement, le PS se passera bien de guérillas internes et de contestations.



11/04/2013
26 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques