Rénovons le PS en Languedoc

On a retrouvé le conseil fédéral de l'Hérault....

 

Après 5 mois de disparition, le conseil fédéral de l'Hérault a enfin été convoqué par Hussein Bourgi. Le temps a semblé particulièrement long puisque la dernière réunion remontait au début du mois de juillet. Quand il lui a été demandé, en octobre,  pourquoi le conseil fédéral ne se réunissait pas, la seule réponse de Bourgi avait été de dire qu'il n'y avait rien à mettre à l'ordre du jour ! On n'est prié de ne pas sourire...

 

En attendant le Premier fédéral a fait un bilan de la campagne, bilan plutôt long (pas de nouveauté de ce point de vue) et axé sur certaines péripéties de campagne, notamment la question de la composition de la liste, au 1er et au 2e tours,; plus des commentaires sur les futurs vice-présidents ou plutôt sur ceux qui ne le seront pas... Paradoxalement, aucune vraie analyse politique sur les résultats, notamment sur le bouillon que prend le PS au 1er tour en réalisant le plus mauvais score du parti dans la nouvelle grande région et l'importance du vote Saurel sur Montpellier. Pour l'analyse du vote FN, il faudra donc encore attendre que le 1er fédéral y réfléchisse. Enfin, il a remercié les militants qui ont participé à la campagne et s'est félicité de la victoire au 2e tour.

 

Les prises de parole du conseil fédéral, à quelques exceptions près ont laissé poindre d'une part la volonté de tenir compte et de traiter les causes de la progression du FN (abstention, situation économique et sociale, faibles résultats du gouvernement sur le terrain de l'emploi et du chômage) de la nécessité de faire fonctionner la fédération et de changer son fonctionnement, de sortir d'un mode de fonctionnement personnel, de réaffirmer nos valeurs (notamment le non cumul). A par ailleurs été pointé la nécessité de se pencher sérieusement sur les résultats conséquents du FN (Biterrois, Frontignanais et bassin de Thau, etc..).

 

En concluant, le 1er fédéral, qui n'a pas vraiment été à la fête, est revenu sur une partie des remarques. Pour faire très court, c'est pas sa faute. Le Gouvernement est pas toujours audible, c'est Delga qui a géré les négociations, etc... On peut se demander quand même du coup à quoi il sert ? Mais il a quand même annoncé que la fédération allait se remettre au travail : comités de ville et d'agglo (il serait temps), préparation des législatives et discussion avec nos partenaires de gauche, et a évoqué, enfin, des positionnements,  face à Saurel, "notre futur adversaire à Montpellier".. et en faveur d'u rapprochement avec EELV et le front de gauche. Enfin, il souhaite apurer la situation de certains militants ou de sections, sans être plus précis et en expliquant qu'il irait sur le terrain pour trancher cela.

 

Nous aurons un prochain conseil fédéral fin janvier ou début février. Sûrement, pour traiter de la situation financière (pas fameuse entre ,nous soit dit) de la fédération. On espère que ce sera aussi l'occasion d'installer les instances fédérales qui ne le sont toujours pas. ce sera peut_être aussi l'"occasion pour Bourgi d'annoncer qu'il ne sera plus rémunéré maintenant qu'il va toucher une indemnité de conseiller régional (environ 2600 euros brut pour un conseiller de base, 2900 s'il est membre de la commission permanente). Enfin, pour conclure, on notera que nous finissons l'année 2015 sans avoir eu de budget prévisionnel. Le nouveau trésorier aura à coeur, on l'imagine, de proposer rapidement un budget prévisionnel rapidement en 2016.

 



18/12/2015
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 174 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques