Rénovons le PS en Languedoc


Etat des lieux des Départementales

 

Après la validation des résultats par la commission électorale, le PS est désormais en ordre de marche.... enfin presque ! La commission électorale a acté les résultats. Cela a été rapide, la seule inconnue était Montpellier 6, inconnue qui a été levée lundi soir avec la victoire du ticket Nurit-Calvat. Sur les autres cantons, un seul vote positif suffisait à valider le résultat. A ce jour, la fédération n'a pas communiqué les résultats, ce qui devient une fâcheuse habitude. il faut dire qu'à vue de nez, on ne dépasse pas le nombre de votants du dernier vote soit moins de 1300 votants...

 

Concrètement, l'analyse des tickets fait question. D'une part, sur la plupart des tickets proposés, on ne connaissait pas tous les titulaires. Le candidat le mieux élu s'appelle "place réservée" ! (sic).  Si je peux comprendre que l'on ne vote pas sur les candidats membres d'autres partis en cas d'accord, j'ai plus de mal à le comprendre pour des "personnalités". L'autre caractéristique de cette liste de candidats, c'est le peu de candidats encartés PS. 28 titulaires sur 50 cantons, un score historiquement bas. Techniquement, que l'on gagne ou que l'on perde les élections, pour la première fois depuis longtemps, les élus PS seront minoritaires dans l'assemblée départementale (en effet, on peut déjà être sur que 4 de nos candidats ne seront pas au 2e tour... à supposer bien évidemment qu'il n'y en ait pas plus...).

 

Enfin, pour ce qui est des accords... on est toujours dans l'attente d'un accord significatif. On a acté un seul accord avec les radicaux, portant sur 2 cantons, celui de Mèze (demandé par les radicaux) et celui de Montpellier 1 (pour virer le ticket Benali / Qvisgaardt). Pour le front de gauche, rien à ce jour, comme pour EELV. Ces derniers ont voté leurs tickets mais les résultats sont contestés par le groupe Majdoul. On n'est donc pas encore sûr que ce sont ces tickets et cette stratégie électorale qui seront définitivement validés. MAis ce qui est sur, c'est que de toute façon, si accord il y a, il sera réduit à sa plus simple expression. En effet, on ne devrait pas avoir d'accord EELV / PS sur Montpellier, notamment parce que nous serons dans l'incapacité de trouver un ticket commun sur Montpellier 2 (EELV présente un homme, le PS aussi). Ailleurs, on peut s'attendre potentiellement à ce que le PS soutienne EELV là où on ne se présente pas et ou EELV est candidat : ST Clément et Agde . Sur Lattes, cela va être plus dur à faire avaler aux militants. Là aussi, c'est une situation historique puisque cela faisait bien longtemps que l'on avait eu si peu d'accords électoraux...

 

AJOUT à 16h30 : Tout vient à qui sait attendre ! On vient juste de recevoir sur nos boîtes mail les deux PV concernant le vote des investitures et celui du règlement intérieur. Tant de célérité mérite d'être saluée.


18/12/2014 6 Poster un commentaire

Manuel Valls à Montpellier

 

C'est désormais officiel. Les cartons étaient partis depuis quelques jours. Manuel Valls, en déplacement dans l'Hérault remettra la légion d'honneur à Philippe Saurel à la préfecture lundi prochain. L'attribution de cette décoration est déjà ancienne puisque Vals avait mis Philippe sur son contingent du ministère de l'intérieur bien avant les municipales. On n'attendait plus que de savoir qui allait lui remettre et à quel moment. On est désormais fixé.

 

Il est évident qu'il y a une chose de constante avec Valls, c'est le soutien à ceux qui étaient derrière lui dans le parti à l'époque où il était largement minoritaire. Aujourd'hui, il renvoie l'ascenseur et place ses pions auprès de ses soutiens (c'est le cas dans le Gard et à Montpellier en tout cas). Bien évidemment, venir remettre cette décoration maintenant, c'est aussi un pied de nez au PS. En premier lieu, celui qui va mal vivre cela, c'est Cambadélis qui, lors de sa visite à la fédération, s'était avancé à dire que Valls ne viendrait pas à Montpellier. L'info a du remonter à Valls qui fait, du coup, un petit bras d'honneur à Cambadélis au passage, histoire de montrer qui a des cojones. Mais la pilule a aussi du mal à passer à la fédération dont les dirigeants ont justement rejeté le principe de l'accord avec Saurel. On est donc en compétition électorale face à Saurel à Montpellier pour les départementales et le premier ministre socialiste (si, si, il a la carte ! ) vient promouvoir le maire de Montpellier. Pire que tout, on attend maintenant de savoir à la fédération, qui ,parmi les socialistes locaux, se rendra à la manifestation, notamment dans les rangs des élus.

 

En tout état de cause, chez les militants les avis sont partagés. Certains, même, rigolent de cette histoire, expliquant que si Saurel veut soutenir Valls, qu'il assume aussi auprès des électeurs le bilan du gouvernement ! Il est vrai que si symboliquement Saurel marque un point, jouer la proximité avec Valls en ce moment est aussi risqué...

 

 


18/12/2014 2 Poster un commentaire

Feu le Languedoc-Roussillon enterré devant une assemblée aux 2/3 vide

 

Comme on l'avait annoncé dès la fin de la 2e lecture, c'est la version de la réforme régionale défendue par l'Assemblée nationale qui est désormais définitivement votée. Sauf censure du conseil constitutionnel, le texte acte donc la fusion entre le Languedoc-Roussillon et Midi Pyrénées. La promulgation devrait intervenir d'ici la fin de l'année.

 

Un moment important de notre histoire institutionnelle vient donc d'être acté. On ne peut pas dire pour autant que ce vote définitif du projet de loi ait suscité une mobilisation extraordinaire de nos parlementaires. En effet, sur nos neuf députés de l'Hérault, seuls deux ont voté mercredi 17 décembre le texte. Il s'agit de Sébastien Denaja qui a voté Pour et de Christian Assaf qui a voté Contre. Par contre, les 7 autres députés du département étaient absents (1 UMP Elie Aboud, 1 EELV Jean-Louis Roumégas et 5 PS Fanny Dombre Coste, Anne Yonne Le Dain, Kléber Mesquida, Frédéric Roig, Patrick Vignal).

 

http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/997


17/12/2014 3 Poster un commentaire

EELV vote ses tickets pour les départementales

 

Voici la première mouture des tickets voté ce soir par EELV. Concrètement, peu à attendre en termes d'alliances avec le PS. Merci Jacqueline pour l'info (

.

 

Canton n°1 - AGDE

  • Homme FDG ou ouverture / Agnès Guizard Carlin

Canton n°2 - BEZIERS 1  

  • Pas de candidat

Canton n°3 - BEZIERS 2

  • Pas de candidat

Canton n°4 - BEZIERS 3

  • En attente

Canton n°5 - CAZOULS LES BEZIERS 

  • Pas de candidat

Canton n°6 - CLERMONT L’HERAULT 

  • Jean Coupiac / femme Parti de gauche ou ouverture

Canton n°7 - LE CRES

  • Voir avec la fabrique citoyenne locale

Canton n° 8 - FRONTIGNAN

  • Pas de candidat

Canton n°9 - GIGNAC

  • Pas de candidat

Canton n°10 - LATTES 

  • Michel Lentheric / femme ouverture

Canton n°11 - LODEVE 

  • Laurent Dupont / femme ouverture

Canton n°12 - LUNEL 

  • Pas de candidat (voir avec la fabrique citoyenne)

Canton n°13 - MAUGUIO

  • Daniel Bourguet / Femme ouverture

Canton n°14 - MEZE 

  • Pas de candidat

Canton n°15 - MONTPELLIER 1 

  • M. Majdoul  / Catherine Huguies

Canton n°16 - MONTPELLIER 2

  • Nicolas Dubourg / Femme Parti de gauche ou ouverture

Canton n°17 - MONTPELLIER 3 

  • Manu Reynaud / Femme ouverture

Canton n°18 - MONTPELLIER 4

  • Pierre Henri Esculier / Monique Chaibi

Canton n°19 - MONTPELLIER 5 

  • Jérémie Iordanoff / Régine Barthélemy

Canton n°20 - MONTPELLIER CASTELNAU

  • Jérôme Bruwier / Zina Bourguet

Canton n°21 - PEZENAS

  • Mathieu Bouchard / Femme FDG ou ouverture

Canton n°22 - PIGNAN

  • Homme FDG ou ouverture / Anne Tittaut Grolleau

Canton n° 23 - SAINT GELY DU FESC 

  • Christian Dupraz / Clothilde Ollier

Canton n°24 - SAINT PONS DE THOMIERES

  • Homme ouverture / Michèle Comps

Canton n°25 - SETE

  • Homme FDG / ouverture / Françoise Alamartine

 


15/12/2014 13 Poster un commentaire

Circulaire pour la désignation des têtes de listes aux régionales

 

Et voilà !  Pas plus de 5 minutes après avoir lancé la pétition, un camarade m'a déjà transmis la circulaire organisant les futures désignations pour les régionales qu'il vient juste de recevoir. Bien évidemment, nous n'en avions pas l'information. Il serait d'ailleurs dommage qu'elle ne soit pas connue. Je la communique donc : Circulaire

 

Il est bien évident que si on souhaite un autre mode de désignation que des primaires fermées ou des arrangements au sein de l'appareil, le compteur tourne...  SIgnez donc la pétition !

 

 

 


15/12/2014 9 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contacter l'auteur | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion


Design by Kulko et krek : kits graphiques