Rénovons le PS en Languedoc


Votez pour la liste Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole Delga pour gagner à Gauche !

 

Jeudi, nous devrons choisir le contingent héraultais de la liste de Carole Delga. Nous aurons le choix entre trois listes possibles. Dans la plupart des départements, une seule liste a été proposée aux militants, souvent parce que l'on a eu l'intelligence de fédérer plutôt que de diviser.

 

Je voterai demain pour la liste "Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole Delga pour gagner à Gauche". Plusieurs raisons m'amènent à cela, même si, si j'ai eu à faire la liste, j'aurais fait d'autres propositions.

 

D'une part, ce vote vise à exprimer ma déception du fonctionnement d'une fédération qui est de moins en moins ouverte. Pour tout dire, la république des copains, cela me lasse un peu.

 

D'autre part, je pense qu'il s'agit d'une erreur fondamentale de mettre en avant un permanent du parti et un député, les deux étant de Montpellier. C'est une erreur au sens où je ne suis pas sur que l'électeur se retrouve dans cette offre qui n'a pas forcément beaucoup de répondant dans l'électorat. Par ailleurs, à l'heure où le PS cherche à attirer des militants et des nouveaux venus, servir en premier des professionnels de la politique n'est pas forcément le plus efficace. Enfin, alors que Saurel sera candidat, est-il pertinent de partir au combat contre lui en mettant une tête de liste montpelliéraine si on compte lui demander son soutien au 2e tour ? La position est un peu schizophrène. Enfin, il faut être clair, si le PS fait mieux que Saurel sur la ville, notre candidat naturel sera Hussein Bourgi. Si le PS prend une claque, il faudra que le premier fédéral en tire les conséquences.

 

Par ailleurs, on ne peut pas continuellement faire la leçon en affichant des valeurs tout en s'asseyant sur ces dernières. Nous sommes contre le cumul des députés, mais deux listes décident de consacrer le cumul en mettant un député en tête de liste ( à son corps défendant par ailleurs) et un autre en 3e position sur la liste Bourgi. Seule notre liste choisit d'être en cohérence avec les valeurs que nous défendons, ce d'autant plus que la mise en avant de députés sur les listes, cela n'a pas toujours été d'une efficacité redoutable en 2014.

 

Enfin, le PS est d'autant plus fort qu'il est uni et solidaire. La liste "Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole Delga pour gagner à Gauche" est celle qui offre la meilleure représentativité, notamment des différentes tendances du parti. C'est le gage du respect de tous les militants et de l'efficacité électorale de cette liste.

 

 


08/07/2015
4 Poster un commentaire

Le MUP fait un appel du pied au PS

On cherche des alliés, ils arrivent.... Voici déjà la liste des candifdats proposées par le Mouvement des progressistes (les ex communistes menées par Robert Hue).

 

Sur leur site, voici les candidats qu'ils souhaitent promouvoir dans l'Hérault (en fait sur Montpellier) :

 

Hérault : Josianne Collerais, Vice-présidente du Conseil régional du Languedoc-Roussillon

Hervé Martin, Montpellier, conseiller municipal

Cédric Sudres, Montpellier, cadre à l’Université Paul Valéry

Françoise Prunier, Montpellier, agent de maîtrise

 

Question subsidiaire : si ces candidats sont intégrés sur la liste, quels sont les socialistes qui seront écartés de la liste ???

 


08/07/2015
6 Poster un commentaire

Régionales : Oye, oye, la fédération vous parle !



Tous les militants (en tout cas ceux qui ont un courriel) on reçu un mail de la fédération pour leur donnant les trois listes en compétition pour le vote de jeudi.

 

Ce soucis d'information est louable, la manière de traiter l'information l'est beaucoup moins. Le plus risible est le fait que ce mail, signé du premier fédéral, lui-même tête de liste, nous explique qu'aucun candidat n'a participé à la commission électorale. Ceci étant dit, quelques lignes plus loin, le premier fédéral nous dit "Le vendredi 3 juillet, Carole DELGA et moi-même avons participé à la dernière réunion de la commission électorale fédérale au cours de laquelle a été élaborée la liste soumise au Conseil Fédéral, en choisissant prioritairement parmi la quarantaine de candidatures pré-sélectionnées par la commission électorale fédérale." Concrètement, si on comprend bien, la liste s'est effectivement bouclée dans la nuit de vendredi,pendant une réunion à laquelle participait Hussein Bourgi, lui-même candidat. De fait, aucun candidat n'a participé à l'élaboration de la liste sauf un. Pour tout dire, cela sent un peu la justice à deux vitesses. Comme quoi, dans cette fédération, il y a des règles, mais d'application à géométrie variable.

 

Ensuite, nous avons droit à un développement sur les débats qui ont eu lieu au sein de cette commission. Bien évidemment, transcrits par Hussein Bourgi, ces écrits reprochent à certains d'avoir refusé les places proposées ou d'avoir défendus leurs motions, alors qu'il fallait "susciter l'adhésion des électeurs". on croit rêver quand on lit cela, et surtout quand on regarde les 4 premières places de la liste Bourgi. Enfin, on sent comme un reproche des "méchants" qui ont monté une liste sans toujours demander, ce qui est statutaire, aux candidats s'ils étaient d'accord pour figurer sur la liste. Et donc, Hussein Bourgi conclut en expliquant que "Mis devant le fait accompli plusieurs colistiers ont demandé leur retrait de ces listes alternatives : en vain !". Il oublie juste de dire qu'il a appelé Michel Calvo, comme d'autres membres de la motion A, pour être enlevé de la liste, ce que ce dernier à fait, en tout cas pour l'essentiel.

 

De fait, et pour conclure, le candidat (oups pardon, le premier fédéral) donne sa version des faits. ces derniers ont quelque peu tendance à écrire de manière tronquée la réalité. Mais ce qui gêne le plus dans ce mail, c'est surtout le mélange des genres. Pour quelqu'un qui se dit très à cheval sur les principes, c'est quand même problématique.

 

Rien que pour cette raison, et parce que nous sommes attachés au respect de la pluralité et de la démocratie interne, je voterai contre la liste Bourgi.

 

 



.


08/07/2015
1 Poster un commentaire

Dernières précisions sur le front des régionales

Nous allons voter jeudi (et éventuellement vendredi si aucune liste n'obtient les 50%) pour déterminer notre liste régionale.

 

Avant de voter, il apparait nécessaire d'apporter certaines précisions. En effet, nous voterons une liste de 32 candidats socialistes mais nous n'aurons pas 32 militants socialistes sur la liste qui sera déposée. En effet, une partie des colistiers verra son avenir dépendre des accords électoraux passés par le PS avant le 1er tour voire de l'intégration de personnalités de la société civile. Cette question faut autant pour le haut de la liste que pour sa 2e moitié.

 

A ce jour, il est impossible de dire avec qui le PS va s'allier.  Les négociations sont toujours en cours ! Ce ne sera pas avec EELV, vraisemblablement pas avec le PG, encore moins avec Saurel. Par contre, il reste d'autres hypothèses, notamment celle du parti radical. Actuellement, on discute avec ces derniers qui se sont senti pousser des ailes depuis l'annonce de la candidature de Philippe Saurel. Ils réclamaient au moins deux têtes de listes départementales sur 13, ils sont passés à 4, histoire de finir sur un compromis à trois. Sur ces trois, 2 semblent promises à Midi Pyrénées,  1 en Languedoc Roussillon. En Midi Pyrénées, on imagine bien où on pourrait avoir des têtes de listes radicales (Hautes Pyrénées, Tarn et Garonne). En Languedoc, les hypothèses sont plus ouvertes. on peut penser que le PRG demande l'Aude pour Codorniou. Mais ce pourrait aussi être l'Hérault, département où Virginie Rozière, la député européenne PRG, à justement choisi d'installer sa permanence électorale.

 

On va donc, à partir de jeudi ou vendredi, attendre de savoir avec qui nous nous allierons pour savoir qui restera sur la liste présentée par le PS au 1er tour. Cela va être long, notamment pour ceux qui ont compris que certains n'ont pas vraiment d'états d'âme à trancher ces questions.


07/07/2015
1 Poster un commentaire

Profession de foi de la liste Les militants de l'Hérault avec Carole Delga pour gagner à gauche

Liste Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole DELGA pour gagner à Gauche

 

Chère, cher camarade,

Jeudi 9 juillet, vous allez choisir les candidat-e-s qui représenteront le département de l’Hérault au sein de la liste du PS menée par notre camarade Carole DELGA. Vous aurez le choix entre trois listes de candidat-e-s, la liste choisie par Hussein Bourgi validée par le conseil fédéral, la liste « Les Militant-e-s de l’Hérault avec Carole DELGA pour gagner à gauche’ conduite par Patricia MARTIN , et enfin la liste déposée par Karine Chevalier.

De façon inédite dans l’histoire du  Parti, le Conseil fédéral a validé la Liste conduite par son premier fédéral après un débat où une forte contestation est apparue. Au terme du débat, nous avons défendu la présentation d’une deuxième liste. Le vote a donné 55 POUR la motion H. BOURGI,  27 CONTRE et 9 abstentions. Deux listes semblaient être proposées au vote des militants à la fin du Conseil. Nous sommes fiers d’avoir offert au Parti Socialiste l’occasion de démontrer son fonctionnement démocratique.

Dans la foulée du Conseil fédéral, une troisième liste est apparue alors qu’elle n’a pas été annoncée lors du Conseil Fédéral. Nous n’en connaissons ni la volonté, ni le programme. Il semble que l’essentiel de sa démarche concerne le fonctionnement interne de la motion A.

Quoi qu’il en soit, trois listes sont proposées aux militant-e-s. En soit, ce nombre de listes  reflète la difficulté de la direction de la fédération à construire une liste suffisamment consensuelle et représentative des nos différentes sensibilités ainsi que de nos  valeurs. Nous ne pouvons que regretter cet état de fait et nous nous sommes évertués à vous proposer une liste représentative des différentes composantes du parti et de l’ensemble des  territoires qui composent l’Hérault. Nous avons même essayé de ne pas appliquer le principe de constitution de la seconde liste (possibilité de choisir des candidats sans les prévenir) mais de prévenir et tenir compte des réactions des personnes pressenties pour être sur notre liste. Nous avons retiré de notre liste six candidats qui ont réagi négativement à nos sollicitations en temps utile. Nous n’avons pas pu appliquer le retrait d’autres camarades qui nous ont prévenus trop tardivement et nous le regrettons, mais il fallait déposer la liste 24 heures après le Conseil Fédéral.

La liste « Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole DELGA pour gagner à Gauche » qui vous est proposée, souhaite tout d’abord porter haut et fort nos valeurs socialistes. Nous avons très majoritairement souhaité mettre fin au cumul des mandats. C’est pour cette raison que nous avons souhaité ne pas proposer de député en tête de liste ou en position éligible, à la différence des deux autres listes. On ne peut pas, en effet, afficher des valeurs et ne pas les respecter.

La liste « Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole DELGA pour gagner à Gauche » propose aussi le choix assumé de valoriser la parité. C’est dans cette logique que notre équipe m’a demandé d’être la tête de liste. De même, des camarades représentant la diversité de notre pays sont placés en bonne position sur cette liste.

La liste « Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole DELGA pour gagner à Gauche », propose aussi une liste représentative de l’ensemble des sensibilités du Parti socialiste et des principaux territoires qui composent l’Hérault. Nous pensons en effet que le PS ne peut gagner que s’il est capable d’afficher son unité. Cette liste n’est pas celle d’un clan, c’est celle qui représente le plus équitablement les principales tendances du PS, en tenant compte de leurs poids respectifs. C’est la liste qui souhaite aussi que l’ensemble des terroirs de l’Hérault aient la possibilité de se faire entendre dans la future assemblée régionale.

Enfin, nous pensons que se serait une erreur de ne pas décider démocratiquement conformément aux règles démocratiques de notre parti quand le maire de Montpellier dépose sa propre liste en annonçant s’abstraire du clivage gauche-droite et en mettant en cause l’existence même des partis. Nous sommes fiers du fonctionnement démocratique de notre parti. Nous pensons que c’est une chance pour rediscuter avec nos électeurs insatisfaits par l’orientation du gouvernement. Nous sommes partisans d’ouvrir le débat avec les autres organisations de gauche En effet, pour garder cette région à gauche seule une mobilisation unitaire impliquant nos partenaires de gauche permettra d’ébaucher un programme de défense des services publics régionaux, de lutter contre la pauvreté, la précarité et le mal-logement, et enfin de proposer une orientation de développement économique mettant en synergie les deux anciennes régions, pour faire des points forts de chacune d’entre elles, des moteurs de développement de la nouvelle grande région.

Pour toutes ces raisons, nous vous appelons, camarades, à voter pour la liste « Les militant-e-s de l'Hérault avec Carole DELGA pour gagner à Gauche », la liste qui permettra au Parti socialiste de porter notre camarade Carole DELGA à la présidence de la future région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées

 

Pour la liste,

Patricia MARTIN. 


07/07/2015
1 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion


Design by Kulko et krek : kits graphiques