Rénovons le PS en Languedoc


En route vers les départementales : le canton de Mauguio

 

Le nouveau canton de Lunel a repris le périmètre de l'agglomération du Pays de l'Or. Il intègre les communes de l'ancien canton plus Valergues (ex canton de Lunel) et Palavas (ex canton de Lattes). C'est l'un des cantons où le rapport gauche / droite est le plus difficile à appréhender !

 

Historiquement, le Pays de l'Or s'est construit autour de deux dynamiques. La première était la suprématie de Mauguio sur les autres communes, d'où un canton détenu par les maires de Mauguio depuis la Libération. Par ailleurs l'intercommunalité était aussi piloté par ces derniers. En 2e lieu, les clivages politiques se sont redessinés après 2001 et l'intégration forcée dans l'agglo de Montpellier. Tous les élus, en 2001, ont alors été élus contre le projet de Frêche, les élections balayant les maires socialistes (Mauguio, Candillargues) qui avaient fait le choix contraire. Résultat, il n'est plus resté qu'un maire PS, celui de Mudaison, les autres étant DVG ou DVD. Ces maires ont construit un accord tacite de pouvoir laissant de côté les appareils politiques. C'est d'autant plus vrai que le député de la circo, JP Grand, ne souhaitait pas forcément voir un maire de droite à Mauguio.

 

La situation a évolué en 2014 avec les municipales. Le PS local a, sur deux communes, choisi de changer de stratégie. Plutôt que de rester à la porte des municipalités car les élus DVG ne souhaitaient pas les intégrer, ils ont choisi de faire battre les maires DVG sortants, quitte à s'allier avec la droite. L'opération a réussi à Mudaison qui a un maire PS mais a échoué à Mauguio où Yvon Bourrel a réussi à garder son siège malgré une liste d'opposition gauche / UMP. La 2e évolution est venue de la remise en cause du leadership intercommunal. L'UMP, pilotée par Rossignol a réussi à battre le président sortant, grâce au revirement de son allié historique, l'ancien maire DVG de Lansargues, Lazerges. Résultat, c'est désormais l'UMP qui pilote la communauté d'agglomération.

 

Pour les prochaines cantonales, la droite pourrait présenter Jeanjean ( si ce dernier garde sa mairie à Palavas). L'UMP semble donc désormais vouloir prendre le canton avec le soutien des maires de Saint Aunès, La Grande Motte et Palavas. Ils pourraient aussi choisir de lancer Lazerges, ce dernier n'ayant pas réussi à prendre la présidence du syndicat fort lucratif de Pic et Etangs. A gauche, Yvon Bourrel, divers gauche, devrait se représenter avec le soutien de la majorité départementale puisqu'il en est membre. Il reste à savoir ce que va faire le PS local qui est dans l'opposition municipale à Mauguio.

 

Lors des dernières cantonales, on n'a pas eu à se poser la question puisque l'on a choisi de laisser le canton aux verts. L'objectif était de barrer la route à Laurent Pradeille et de permettre la réélection de Bourrel. En 2014, le PS local semble déterminé à présenter une candidature avec le reste de la gauche. Autant dire que la situation est passablement compliquée pour le coup. On attend de voir comment va se positionner la fédération face à ce contexte local et comment Bourrel va gérer ce nouveau contexte....

 

L'équation a donc plusieurs inconnues. L'UMP qui veut récupérer la circonscription et qui rêve de prendre la présidence du conseil général est fortement tenter d'y aller. La seule limite est la nécessité de préserver le fonctionnement de l'interommunalité. La gauche n'est pas dans une situation plus simple à appréhender....

 

 

 

 


01/10/2014 3 Poster un commentaire

En route vers les départementales : le canton de Lunel

 

Le nouveau canton de Lunel épouse désormais les limites de la communauté de communes du Pays de Lunel. Il s'agit pour l'essentiel de l'ancien canton de Lunel auquel on a soustrait la commune de Valergues (rattachée à Mauguio) et adjoint les communes de Galargues (ex canton de castries),  Campagne et Garrigues (ex canton de Claret).

 

Depuis plus d'un siècle, ce canton est à gauche. après une courte parenthèse communiste, il est revenu dans le giron du PS en 1985. Ce canton est pourtant de moins en moins à gauche au fil des scrutins. Après la perte de la ville de Lunel en 2001, la gauche a perdu la Communauté de communes en 2014 au profit de la droite. L'extrême droite connaît sur ce territoire une poussée très significative, qui se matérialise avec l'entrée de conseillers municipaux FN dans les deux premières villes du territoire, Lunel et Marsillargues, devenant à Lunel le principal opposant politique au maire.

 

la droite locale aimerait bien faire le grand schelem et rafler aussi le canton. Mais leur principale crainte est la victoire du FN en mars 2015, ce qui ferait à ce parti un bon marche pied pour les municipales de 2020. QUi plus est, depuis les dernières législatives et municipales, la droite locale est divisée entre l'appareil UMP départemental et la municipalité de Lunel.

 

La gauche locale ne maintient ses voix que dans les communes hors Lunel. Sur la ville centre, le PS a même pris une déculottée en mars dernier, n'arrivant, au 2e tour, que loin derrière le FN avec 19% des voix. Pour les prochaines élections départementales, l'investiture PS se jouera autour de deux candidats. Le premier est Claude Barral, le conseiller général sortant. Le 2e est Philippe Moissonnier, le secrétaire de section de Lunel et ancienne tête de liste PS aux municipales. Vu le climat au sein de la section de Lunel, on peut s'attendre à un débat épicé....

 

En attendant de savoir qui aura l'investiture du PS, ce canton n'a jamais été aussi prêt de basculer FN.... Encore un territoire où l'union de gauche sera plus que nécessaire pour espérer l'emporter....

 

 

 

 

 

 

 


30/09/2014 3 Poster un commentaire

En route ves les départementales : le canton de Mtp - Castelnau

 

Nous attaquons aujourd'hui la présentation des nouveaux cantons redécoupés depuis mars 2014. Nous commencerons, actualité politique locale oblige, par le canton n°20, celui de Montpellier / Castelnau.

 

Le canton regroupe 4 communes plus une partie de Montpellier. Il s'agit des communes de Castelnau, Jacou, Clapiers, Montferrier  plus une partie de Montpellier, notamment le quartier des Beaux Arts.

 

Les conseillers généraux sur ces territoires sont tous de gauche (cantons actuels de Castries, Montpellier 2, Montpellier 3 et Castelnau Le Crès). Les conseillers de Castries et du Crès ne sont pas intéressés par ce canton puisque leurs communes se retrouvent sur le nouveau canton de Castries. Le conseiller de Montpellier 2, Pierre Maurel, ne devrait pas se représenter. Il ne reste donc qu'une conseillère générale sortante potentiellement partante, c'est Michèle Dray Fitoussi, remplaçante de Philippe Saurel sur le 3e canton.

 

Le canton est assez équilibré politiquement, avec deux communes de droite (Castelnau et Montferrier) et deux communes de gauche (Jacou et Clapiers) plus la partie de Montpellier, à gauche elle aussi.

 

Pour les prochaines élections départementales, on peut s'attendre à avoir d'ores et déjà deux candidats : Lafforgue, l'ancien conseiller général du canton de Castelnau pour l'UMP et Renaud Calvat le maire de Jacou pour le PS. IL ne serait pas étonnant que EELV soit aussi intéressé par un canton où ses résultats sont plutôt bons. Enfin, on est sur les terres de Philippe Saurel, puisque la partie montpelliéraine intègre une partie de l'ancien 3e canton de Montpellier. Il serait donc étonnant que le maire de Montpellier n'ait pas un oeil attentif sur cette élection.

 

On doit s'attendre à ce que le résultat de cette élection dépende essentiellement des stratégies d'alliances. Or, beaucoup de zones d'ombre subsistent sur ce territoire. Avec qui Saurel va s'allier... à supposer qu'il s'allie avec quelqu'un ?  Si on reste dans la lignée des sénatoriales, son choix ira plutôt vers Lafforgue, un affidé de JP Grand pour qui Saurel a fait voter aux sénatoriales. Mais du coup, c'est le risque pour Saurel de se positionner de plus en plus sur la droite. L'autre option est de revenir sur la gauche, avec le PS ou EELV ou les deux. Enfin, il existe une 3e option pour lui, créer sa propre coalition politique sur l'agglo soutenant plus prosaïquement ici ou là des candidats qu'il aura choisi en fonction des accords politiques qu'il aura passé avec tel ou tel élu. Enfin, vu que ces cantons sont voués à disparaître, Saurel pourrait se décider à ne pas s'occuper de ces élections. Pour le PS, c'est donc le moment de poser la question de vérité, c'est à dire qu'elle stratégie adopter vis à vis du reste de la gauche et vis à vis de Saurel ? Choisir de s'allier avec lui ? Le combattre ? Se retirer de la compétition ?  Hussein Bourgi a laissé entendre qu'il discutait fréquemment avec Saurel. On devrait donc en savoir un peu plus dans les semaines à venir, voire lors du prochain conseil fédéral. Pour ce qui est du reste de la gauche, les négociations restent à construire avec le Front de gauche et EELV. C'est d'autant plus nécessaire qu'il faudra faire plus de 12,5% des inscrits pour exister au 2e tour. Soyons clairs, cela veut dire qu'il va falloir que le PS accepte de partager le gâteau... tant qu'il reste des parts.

 

 

Modif du 1/10/2014 : Une correction de taille à apporter. Pierre Maurel, conseiller sortant de Montpellier 2, qui vient de passer le relais à la mairie de Clapiers repartirait bien pour un tour aux départementales. Dans cette perspective, on ne doute pas que Renaud Calvat lui laissera la primeur de la candidature PS....

 

 


30/09/2014 8 Poster un commentaire

Les enseignements des sénatoriales dans l'Hérault

 

Voici les chiffres officiels des élections sénatoriales dans l'Hérault :

 

Inscrits : 2364

Exprimés : 2305

Liste DVD de JP Grand : 492 (Grand élu)

Liste UMP de F Commeihnes 447 (Commeihnes élu)

Liste PS de H. Cabanel  : 378 voix (Cabanel élu)

Liste DVG de R. Navarro : 257 voix (Navarro élu)

Liste DVG de C. Bilhac : 237 voix

Liste FN : 135 voix

Liste DVD de R. Couderc : 116 voix

Liste PCF  de Perez : 97 voix

Liste PG de Renol : 71 voix

Liste EELV de Comps : 50 voix

Liste DVD (Colas) : 18 voix

Liste dv ext (Martinez) : 7 voix

 

La configuration de l'Hérault reste identique à 2008 avec deux élus à droite et deux à gauche. Par contre, les équilibres politiques sont totalement transformés. Le total des voix de gauche est historiquement bas. En 2008, on faisait plus de 66% des voix. Là, on peine à atteindre 1090 voix, soit 47% des voix. On perd donc presque 20 points sur cette élection...

 

A droite, ce que l'on doit retenir c'est la percée du FN qui décuple ses voix et la percée de Grand qui a fait le plein des voix de l'agglo et notamment de Saurel. Il double le candidat officiel de l'UMP pénalisé aussi par la centaine de voix de Couderc. Mais on ne peut que constater que la droite ne pâtit pas de son éclatement, ... parce que la gauche s'effondre...

 

A gauche (je fais mon mea culpa), on avait enterré Navarro trop tôt. Il sauve son siège de 20 voix et devance Bilhac le grand perdant de cette soirée. Par contre, les "petites" listes de gauche font un score supérieur aux pronostics et il faut croire qu'une partie de l'électorat a voulu, par cette manière envoyer un message au PS ! Par contre, la grande surprise vient du score de la liste PS. Par rapport à 1998, la liste portée par la fédé et le conseil général perd un tiers de ses voix alors qu'à l'époque, on avait aussi une liste PS officielle menée par Navarro et soutenue par la fédé avec 440 voix. Concrètement, cela veut dire que la force de frappe du département et de la fédération s'est sérieusement amenuisée. C'est tout sauf une bonne nouvelle dans la perspective des élections départementales de mars prochain.

 

Pour résumer, la gauche sauve deux sièges mais son potentiel politique est sérieusement entamé. Une partie de cette situation est en grande partie lié au résultat des municipales et au contexte politique national. En tout état de cause, les grands électeurs de Montpellier ont majoritairement voté pour le DVD Grand.


28/09/2014 23 Poster un commentaire

Résultats définitifs des sénatoriales dans l'Hérault

 

Voici les résultats des sénatoriales dans l'Hérault :

 

Elus par ordre de résultat  :

 

1/ Grand

 

2/ Commeihnes

 

3/ Cabanel

 

4/ Navarro

 

 


28/09/2014 1 Poster un commentaire



Recommander ce blog | Contacter l'auteur | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion


Design by Kulko et krek : kits graphiques