Rénovons le PS en Languedoc

Si c'est lui qui le dit...

 

 

Qui a pu écrire cela au sujet de sa candidature à la fonction de 1er secrétaire fédéral de l'Hérault ? 

 

" J'ai encore l'énergie et l'envie de poursuivre certains chantiers et d'en initier d'autres.  
Cela suppose que je puisse m'appuyer sur une majorité claire et solide au sein du Conseil Fédéral qui est composé à la proportionnelle des Motions.
En effet il serait hasardeux et risqué d'élire un-e Premier-ère Secrétaire Fédéral-e sans lui donner les moyens politiques de gérer la Fédération et de mettre en œuvre son projet.
Je te laisse mesurer le coût politique et humain d'une vaine dépense d'énergie  pour constituer  à chacune des  décisions importantes que nous aurions à prendre une préalable majorité. Ceci n'est ni souhaitable, ni raisonnable.  
En résumé si la Motion dont je me réclame n'est pas majoritaire dans l'Hérault, les conditions pour une nouvelle candidature de ma part seront difficiles à réunir.
Je me devais de t'en informer en toute simplicité et en toute honnêteté.  
Je ne doute pas que chaque militant-e pourra désormais voter en ayant à l'esprit tous les éléments de compréhension et d'appréciation.  
Bon vote et bon congrès.  
Amitiés socialistes"

 

Bon, le suspens va être bref. Il s'agit d'Hussein Bourgi, lors du congrès précédent, c'est-à-dire en 2015. Le 20 mai de cette année-là, il faisait parvenir cette lettre à l'ensemble des militants de la fédération.  Si on comprend bien, pour gérer efficacement la fédération, il faut une majorité au conseil fédéral. Prenons acte. Mais en 2018, c'est Loïc Linarès qui bénéficie de cette majorité. Avec le soutien des motions Faure, Maurel et Carvounas, il est aujourd'hui majoritaire au conseil fédéral. Si on écoute Hussein, il faut donc être cohérent... Votez Loïc Linarès !



27/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 163 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques