Rénovons le PS en Languedoc

Primaires de droite : quels enseignements pour la gauche ?

 

La droite a, sans nul doute, réussi ses primaires. Avec plus de 4,2 millions de participants, elle enterre le succès de la gauche en 2011 qui n'avait rassemblé "que" 2,6 millions de votants. Ce succès est d'autant plus significatif que la gauche va avoir du mal à obtenir un tel résultat. Pour tout dire, ce sera déjà un succès que le PS soit en capacité de rééditer en janvier 2017  les chiffres de la participation de 2011.

 

Le choix des électeurs de droite, pour autant, peut-il être une chance pour la gauche ? Fillon, en effet, propose un projet qui surfe sur les valeurs les plus traditionnelles de la droite. Des valeurs sociétales conservatrices, une politique plus libérale, et globalement une droite qui assume ces valeurs. Si Fillon gagne dimanche - ce qui est fort probable - on peut imaginer que cela va ouvrir un espace au centre.  Certes, la gauche peut en profiter. Mais cela peut aussi être le cas pour Bayrou ou Macron. Par contre, la droite peut récupérer une droite plus dure, potentiellement attirée par un Dupont-Aignan ou une Marine Le Pen. 

 

Il n'est pas sur, au final, que le choix Fillon soit forcément un mauvais choix électoral pour la droite. Il reste désormais à la gauche à désigner son candidat. Deux options s'offrent à elle : rassembler la gauche sur ses valeurs, comme l'a fait la droite ou partir conquérir le centre. C'est la question fondamentale des futures primaires de la gauche... 

 

 



26/11/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques