Rénovons le PS en Languedoc

Législatives dans l'Hérault : Voici le temps des suppléants ?

 

En décembre 2016, la fédération avait désigné les candidatures suivantes pour les élections législatives :

 

2e Anne-Yvonne Le Dain (sortante)

3e Fanny Dombre Coste (sortante)

4e Frédéric Roig (sortant)

5e Marie Passieux (suppléante sortante), suppléant : Kléber Mesquida (titulaire sortant)

7e Sébastien Denaja (sortant)

8e Christian Assaf (sortant)

9e Patrick Vignal (sortant)

 

Le travail était alors loin d'être achevé puisque 2 circonscriptions avaient été non attribuées (gelées selon l'expression consacrée)  et que la plupart des suppléants n'avaient pas été désignés, à la demande des candidats concernés.

 

Il reste donc désormais à régler ces questions. Lors du conseil fédéral consacré à la désignation des candidats à la députation, la fédération avait donné un calendrier. Les discussions allaient se poursuivre avec nos éventuels partenaires politiques et les suppléants seraient désignés à la fin de la séquence des primaires, le processus de sélection de ces derniers reprenant.

 

Nous y sommes désormais... mais on ne sait pas encore quel est le calendrier de la fédération. Pour tout dire,  aucune réunion fédérale n'a eu lieu depuis la fin des primaires, alors que nous sommes à 70 jours de la présidentielle.

 

 A la décharge de la fédération, la question des éventuels accords électoraux entre partenaires se jouent au niveau national, notamment avec EELV. pour être clair, le débat sur le devenir de la candidature Jadot est devenu essentiellement un débat sur le nombre de circonscriptions laissées à EELV. Est aussi ouverte, par ailleurs, un débat avec le PC. Enfin, il ne faut pas oublier les partis co-organisateurs de la primaire...

 

Pour ce qui est des négociations avec EELV, on peut s'attendre à l'officialisation du soutien à Roumégas sur la 1ere circonscription. Reste à savoir si EELV veut une autre circonscription. Pour ce qui est du PC, le jeu est un peu plus compliqué puisque les discussions et éventuels accords dépendent aussi des négociations entre Mélenchon et  le PC. Ceci étant dit, mon petit doigt me dit qu'on pourrait très bien lâcher la 6e au PC en cas d'accord.

 

Reste encore à trancher la question des suppléants... Bien évidemment, au cœur du débat va se trouver la situation de la 2e circonscription. Anne-Yvonne Le Dain n'avait pas présenté au vote des militants mais avait dit, lors d'une conférence de presse, que son suppléant serait le maire de Montpellier. Depuis, Philippe Saurel a rallié Macron. On attend donc maintenant de savoir ce que sera la position de la fédération... organisation bien silencieuse sur la question. Au-delà de cette circonscription, on attend aussi de savoir qui seront les suppléants sur les 3e, 4e, 7e et 9e circonscriptions. Sur la 3e, ce ne sera vraisemblablement pas le maire de Castries, devenu ardent soutien de Macron.



12/02/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques