Rénovons le PS en Languedoc

Constitution : lâchez lui les baskets !

 

Ce qui devait arriver arriva... En ouvrant la boite de Pandore, il fallait s'y attendre. Depuis cette grande idée de réformer la constitution pour gérer des postures politiques, cela part dans tous les sens. Il faut dire que c'est le l'exécutif qui a commencé le premier avec son projet de déchéance de nationalité. Depuis, la droite s'en donne à coeur joie. Fillon propose d'inscrire dans la constitution l'égalité des régimes sociaux, Sarkozy le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux dans les collectivités territoriales. On a touché le fond... ET pourquoi pas aller plus loin finalement ? Imposer une taille de 1,80 mètre pour être président de la République par exemple ? interdire la candidature présidentielle des candidats démagogues ? Imposer un QI minimal ? Après tout, au point où on en est... Il serait peut-être temps que le système politique se rende enfin compte qu'il fait lui-même beaucoup pour décrédibiliser la politique. Pourquoi s'étonner que les citoyens se posent des questions, choisissent de ne plus voter ou le vote contestataire ?



10/03/2016
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 154 autres membres

Design by Kulko et krek : kits graphiques